Célébration de Pâques 2013

On mai 2nd, 2013, posted in: Activités scolaires, Pastorale by Ecole

Tous réunis sur la cour, nous avons célébré la fête de Pâques, fête la plus importante pour les chrétiens.

Notre fil conducteur a été le conte du « petit nuage » illustré et rattaché à la vie de Jésus.

Conte pour Pâques : Le petit nuage

Petit Nuage part à la découverte du monde et tout l’intéresse ; les arbres, les lacs, les maisons …

Tout est beau. Il monte et descend dans le ciel, pour voir de plus haut.

Soudain, il aperçoit comme une lumière de toutes les couleurs ; du bleu comme le ciel, du vert comme les prairies, du jaune comme le soleil, du rouge comme les coquelicots… Qu’est-ce que c’est ?

Que c’est beau ! C’est un arc-en-ciel !

Hélas, l’arc-en-ciel s’estompe puis disparaît. Il ne reste plus qu’un ciel désespérément bleu. Petit Nuage prend la décision de le retrouver à tout prix.

Il s’en va à sa recherche. Soudain, il découvre accroché à la montagne une belle lumière rouge. De tout près, il se rend compte que c’est la montagne qui crache du feu ; c’est un volcan ! C’est trop chaud pour Petit Nuage, qui s’empresse de s’en éloigner. Ce n’est pas ce qu’il cherchait.

Petit Nuage arrive maintenant au-dessus d’une ville. Il y rencontre un nuage tout noir. Il trouve chouette qu’un nuage ne soit pas comme lui.

Il s’approche pour lui parler et jouer avec lui. Nuage-noir le bouscule sans ménagement. Petit-Nuage ne comprend pas ce qui se passe. Pourquoi être si méchant alors que lui est gentil ?

Triste et dépité, Petit-Nuage reprend son chemin.

Au loin, il aperçoit une grande ligne bleue. Au fur et à mesure qu’il s’approche, un bruit se fait entendre. Le voilà au-dessus de la mer !

Une colombe vole autour de lui. Elle lui donne de la paix au cœur. Il reprend courage et trouve la force de poursuivre son chemin.

Le voilà bientôt dans le désert, loin de tout. Il y rencontre une petite fleur presque toute desséchée. Petit-Nuage lui dit bonjour et la fleur semble se réveiller d’un long sommeil. Elle lui demande alors, d’une petite voix, de lui donner de l’eau. Petit-Nuage ne comprend pas et répond qu’il n’en a pas. Elle insiste ; « Donne-moi un peu de ton eau ! »

Soudain Petit-Nuage comprend la prière de l’eau. La petite fleur le supplie de lui donner de cette eau qui fait toute sa vie !

La tristesse l’envahit et son cœur se met à pleurer. Il donne toute son eau à la fleur et disparaît.

Et voilà qu’une chose extraordinaire se passe : les gouttes de pluie de Petit-Nuage, tombant dans le soleil du désert, font naître un arc-en-ciel. Petit-Nuage avait tant cherché cet arc-en-ciel et voilà qu’il le devenait lui-même. Sa tristesse se transforme en un bonheur immense ! La petite fleur et tous ceux qui ont pu le voir peuvent en témoigner : jamais ils n’ont vu plus bel arc-en-ciel de leur vie !

Comments are closed.